Un groupement d’industriels organisé au sein du Comité Stratégique de Filière des Nouveaux Systèmes Énergétiques (CSF NSE) présente aujourd’hui, 9 novembre, une étude sur la compétitivité de l’industrie française et le rôle des infrastructures hydrogène pour y parvenir. Grâce à une modélisation du système énergétique français dans son ensemble, l’étude compare la compétitivité du coût de l’hydrogène livré, les investissements et la sécurité d’approvisionnement dans différentes configurations d’infrastructures et de volumes de demande hydrogène en 2030 et au-delà. À ce titre, l’étude éclaire la manière dont les infrastructures hydrogène peuvent accompagner et faciliter la stratégie hydrogène française.