Les enjeux du groupe de travail

Le CSCV (ou CCU&S en anglais pour CO2 Capture, Utilisation and Storage) compte parmi les solutions déterminantes dans l’atteinte des objectifs climatiques fixés par l’Accord de Paris et la neutralité carbone à horizon 2050. À l’échelle internationale, selon l’AIE, le CSCV pourrait contribuer à réduire les émissions de CO2 à hauteur de 5,6 Gt/an en 2050. Cependant, des freins subsistent qui sont aussi bien réglementaires, sociétaux qu’économiques. Les industries très émettrices ont souligné l’importance stratégique de développer une filière CSCV en France, de permettre le financement des premiers projets via un mécanisme de soutien adapté et la consolidation des réglementations

communes, ce qui organisera collectivement la filière et développera l’attractivité industrielle de la France. L’objectif est que la France, entre 2025 et 2030, commence à opérer des projets de chaînes complètes de CSCV à hauteur de 1 à 5 millions de tonnes de CO2 par an, pour pouvoir disposer en 2050 d’une filière performante afin de décarboner l’industrie.  La France, en sécurisant ses ressources de stockage et développant une infrastructure dédiée au transport de CO2, aura de réels atouts de compétitivité qui lui permettront d’attirer de nouvelles industries et d’exporter ses compétences et technologies.

Nos dernières actualités

Il n'y a pas encore d'actualités.